Je marche dans les pas d´un.e autre,

je prends son souffle pour me déplacer.

Je suis ses regards.

Cartographie Humaine crée une carte de marches sonores dans les villes traçant des espaces à travers leurs échos et leurs mouvements, à travers ceux et celles qui leur sont contemporain.nes.

Imaginez une personne marchant dans une rue, les sons dans ses écouteurs sont ceux d'une autre personne ayant parcouru le même chemin quelque temps auparavant. Les temps se chevauchent, se répondent, se regardent. 

Une superposition improvisée de sons et de mouvements. 

L'expérience de la nuit et du jour, des différents climats et saisons. Imaginez une personne marchant dans une rue en écoutant l'histoire d´un.e autre enregistrée exactement sur le même chemin. On est guidé.e par le souffle d'un autre humain de cette même ville, suivant le regard d'un.e autre à travers les oreilles. Les rues deviennent des personnes, deviennent des histoires. Ce qui est entendu devient des paysages sonores que suivent les pas. L'espace est compris à travers l'autre. Ceux qui marchent et écoutent deviennent les compositeurs.trices de leurs propres aventures.

Le projet a débuté à Toulouse en mars 2021 et est né d'un désir d'utiliser les espaces publics à travers les histoires des autres, l'altérité de l´autre. 

Ce projet existe et se nourrit par des collaborations. Un de ses objectif est de proposer une expérience des superpositions temporelles auditives.

 

Pour chaque collaboration une histoire se manifeste et quelques mots en sont donnés ici. 

Comment ça fonctionne:

L'idée est que vous cliquez sur la carte et que vous vous localisez. Une fois arrivé à l'un des points de départ, vous sélectionnez la marche sonore que vous souhaitez vivre.

Jusqu´à ce jour, avril 2022, le projet a collaboré avec la webradio Ondecourte, la Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, la Grainerie, l'Alliance Française Rio de Janeiro, la Residencia São João (Brésil).

Un concept d'Emilie Beffara avec le soutien de Namer Golan.