Blind Signal is welcoming woːks a series of bimonthly meetings between two artists—Lauren Tortil and a guest—about sound art practices.

woːks, its spelling could mislead us by referring to the English term works. In fact, woːks is the phonetic notation of the Latin term vox. In his book "Of Grammatology" (1967), Jacques Derrida reminds us about this polysemous term, being at the same time the voice, the language, the spoken language, the articulated sound, the sound. Lauren Tortil finds this polysemous nature again with the term sound art. Whether it is a question of manipulating the voice and its sounds, capturing or making sounds, constructing acoustic spaces, etc., the artistic approaches that contribute to its definition are plural. Thus, the woːks project is about both works and vox, work and voice, to enhance a work with a voice. Sharing a common sensibility—creating, moving, thinking about the world through sound—Tortil presents her guests and their practices in the form of an interview, and a sound piece.

FR version

woːks est une série de rencontres bimestrielles entre deux artistes—Lauren Tortil et un.e invité.e—au sujet des pratiques artistiques sonores. L’écriture de ce titre pourrait nous méprendre en nous renvoyant au terme anglo-saxon works. Or, [woːks] est la transcription phonétique du terme latin vox. Terme polysémique, Jacques Derrida nous rappelle dans son livre «De la Grammatologie» (1967) qu’il signifie à la fois la voix, le langage, la langue, le son articulé, la sonorité. Ce caractère polysémique, Lauren Tortil le retrouve dans le terme d’art sonore. Qu’il s’agisse de manipuler la voix et ses sonorités, de capter ou fabriquer des sons, de construire des espaces acoustiques, etc., les démarches artistiques qui contribuent à sa définition sont plurielles. Avec le projet [woːks], il est alors question de works et de vox, de travail et de voix, de poser une voix sur un travail. Partageant une sensibilité commune—celle de créer, émouvoir, penser le monde par le biais du sonore—Tortil nous présente ses invité.e.s et leur démarche sous la forme d’un entretien et d’une pièce sonore. 

Episode 1 : [Anne Le Troter]

Episode 2 : [Méryll Ampe]