top of page

Entre les Lignes - Zwischen den Zeilen 

BlindSignal.jpg

Entrelacer les territoires en tant qu'espaces imaginaires, où les sons, les pratiques, les "héritages culturels" et l'environnement résonneront, se déplaceront et créeront des compositions sonores. Créer un espace où les pratiques humaines des musicien.ne.s et des artistes embrasseront les acoustiques des lieux et leurs comportements sonores distinctifs. Comment apprendre à lire entre les lignes des espaces, des temps et des symboles?

Entre les lignes est un projet en deux temps, sur deux territoires et avec six musicien.nes et artistes sonores. Dans un premier temps, l’ oreille va se porter vers une région du sud-ouest de la France, l’ Occitanie. Un temps de rencontre, de recherche et de création est proposé aux artistes afin de travailler dans les paysages de la ville de Rabastens autour des influences culturelles occitanes. Dans un second temps, les créations qui ont été produites en Occitanie seront retravaillés dans un territoire autre, Berlin et l’ église désacralisée de Galiläakirche.

Plusieurs ateliers et rencontres auront lieu. Et après 7 jours de résidences les artistes performeront le mercredi 10 avril à 20h00 au Ring, Scène Périphérique à Toulouse. 

 

Les artistes qui participent au projet sont Nathalie Forget, Lila Fraysse, Julius Holtz, Bérangère Maximin, Caroline Cecilia Tallone et Gilles Aubry.

Ce projet est en collaboration avec Musikfonds E.V., le GMEA à Albi, Impulse Neue Musik, le Goethe Institut de Toulouse, le Ring Scène Périphérique, le COMDT à Toulouse, Liebig12 à Berlin, jugend widerstandsmuseum-galilaakirche à Berlin et la ville de Rabastens. 

"La trajectoire en apparence innocente du son alors qu'il se déplace de sa source vers un auditeur, sans oublier toutes les surfaces, les corps et les autres sons qu'il effleure, raconte une histoire qui véhicule une grande quantité d'informations chargées d’énergie géographique, sociale, psychologique et émotionnelle. J'ai le sentiment qu'une histoire entière et une culture peuvent être trouvées dans un simple son, de sa source à sa destination. Le son génère une gamme diversifiée d'expériences tout en restant spécifiquement lié à un contexte donné, en tant que figure culturelle plus profonde, expressive et durable."

Brandon Labelle "Acoustic Territories: Sound Culture and Everyday Life"

Pour ce nouveau projet, Blind Signal souhaite questionner une nouvelle forme de curation et de production. Une équipe plurielle est formée par Emilie Beffara avec l’ artiste et compositeur Julius Holtz,  Gaia Bartolini aka Allegra Solitude curatrice, productrice culturelle et fondatrice de Liebig 12 un atelier et un espace de création basé sur des principes communautaires et Isabelle Picard, administratrice culturelle.

bottom of page